Recherche suisse contre le cancerNotre engagementNous soutenons les chercheuses et chercheursExemples de projets scientifiquesCauses héréditaires de cancer chez l’enfant

Causes héréditaires de cancer chez l’enfant

Des chercheuses et chercheurs de plusieurs universités et hôpitaux de Suisse veulent étudier les causes génétiques du cancer chez l’enfant et l’adolescent pour en améliorer le dépistage, le traitement et le suivi individuel. Pour cela, ils impliquent activement les jeunes patientes et patients ainsi que les familles dans la recherche.

« Nous connaissons encore trop mal les facteurs qui déclenchent le cancer chez l’enfant et l’adolescent », explique le pédiatre Nicolas Waespe. C’est pourquoi il souhaite se pencher sur les causes génétiques de ces cas de cancer et coopère avec les universités de Berne et de Genève. « Pour cela, il est indispensable d’impliquer dès le départ les enfants concernés et les familles dans les étapes de diagnostic et de traitement », souligne-t-il.

Dr. Nicolas Waespe

Mieux reconnaître les causes héréditaires 

Dans environ un tiers des cas de cancer chez l’enfant et l’adolescent, on trouve des indices de prédisposition génétique. Et chez un enfant touché sur dix, on peut mettre en évidence une cause génétique précise. Comme la prédisposition au cancer peut aussi avoir un impact négatif sur le développement physique et mental de l’enfant, il est important de relever soigneusement l’histoire de la maladie et de faire des examens cliniques détaillés. De même, l’histoire familiale et le type de cancer peuvent fournir des indices quant à une éventuelle prédisposition génétique. 

Mais ces indices ne sont souvent pas reconnus et donc pas suffisamment pris en compte. C’est ce que le docteur Waespe et son équipe veulent faire changer. Son étude soutenue par la fondation Recherche suisse contre le cancer poursuit plusieurs objectifs : « Nous élaborons un questionnaire pour mieux reconnaître les indices », explique-t-il. Des conseils et un test génétique sont proposés pour découvrir qui a effectivement une prédisposition au cancer. 
 

Implication des enfants et de leurs familles 

Les participantes et participants reçoivent des informations claires qui les aident à prendre leur décision. Le médecin souligne : « Nous mettons les enfants et les familles au premier plan pour mieux comprendre leurs besoins. Pour cela, nous les interrogerons à différents moments sur leurs connaissances et leurs attentes. » En particulier dans le domaine de la génétique, il est capital de comprendre ce que l’on cherche, pourquoi et quelles peuvent en être les conséquences.  

La mise en évidence d’une prédisposition au cancer peut concerner d’autres membres de la famille et faire peur. Mais un dépistage, un traitement et un suivi ciblés peuvent accroître le succès du traitement. C’est pourquoi le docteur Waespe attache une très grande importance au suivi personnel : « Nous accompagnons souvent les familles pendant très longtemps, donc un conseil psychosocial est fondamental. Il donne confiance et aide à réduire les angoisses. » 

Numéro de projet : KFS-5992-08-2023